PARTIE 3 (6 points) -  NOURRIR L’HUMANITÉ
 
L’aquaculture : exemple de l’élevage de saumon
En 1995, le comité de pêche de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) adoptait un code de conduite pour une pêche responsable : l’un des articles visait à promouvoir le développement de l’aquaculture (cultures et élevages en milieu aquatique).
Dans cet article sur le développement de l’aquaculture, la FAO précise : « Les Etats devraient élaborer et mettre régulièrement à jour des stratégies (…) afin d’assurer que le développement de l’aquaculture soit écologiquement durable et permettre l’utilisation rationnelle des ressources. »
On s’intéresse aux impacts de l’aquaculture.
 
Document 1 : Evolution de la population humaine et de la consommation mondiale de poisson pour l’alimentation humaine

 
Source : http://www.fao.org/
 
Document 2 : Evolution des populations de saumon 
De nombreux bilans soulignent le déclin des populations de saumons sauvages depuis quelques décennies. La surpêche en est une cause. Pour y remédier, des élevages de saumons ont vu le jour dès les années 1960 : aujourd’hui, 94% du saumon atlantique consommé provient d’élevages.
Production mondiale de saumon d’aquaculture de 1970 à 2010

Source : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/  
 
Document 3 : La nourriture des saumons d’élevage
Les saumons sont nourris avec des granulés à base de produits marins et de produits végétaux. Les produits marins sont des poissons issus de la pêche industrielle (comme les sardines, maquereaux…qui se nourrissent de plancton, œufs, larves de crustacés). On estime qu’il faut 6 kg de ces poissons « fourrage » pour produire 1 kg de saumon.
 
 
À partir des connaissances et de l’étude des documents, répondez aux questions suivantes.
 
QUESTIONS :
Question 1 :
Justifiez l’intérêt de développer l’aquaculture.

Question 2 :
Selon la FAO, l’aquaculture doit permettre l’utilisation rationnelle des ressources. Expliquez en quoi l’aquaculture du saumon peut difficilement répondre à cette recommandation.