TP2 - Le relief des fonds océaniques (éléments de correction)

retour cours, cahier de textes des 1èresS7

1. Calculer une distance au sol à partir d'un angle (portion de la circonférence terrestre) le long d'un méridien ou le long d'un parallèle.


 

Pour le méridien il suffit de diviser le périmètre du cercle terrestre (2R avec R = 6370 km) par 360° et le multiplier par l'angle parcouru en degrés. On a donc dm = 2Ra/360 avec a en degrés.
Comme 2.R/360 ~= 111 km, il faudra retenir que pour 1° d'angle on a le long d'un méridien 111 km environ à parcourir.
Pour un parallèle il suffit de multiplier cette valeur par cos
l, avec l = latitude. 1° d'angle le long d'un parallèle à la latitude l correspond à un distance de 111. cos l km.

Pour les marins:
Un mille nautique est la distance parcourue sur un méridien pour UNE MINUTE d'angle soit donc 1/60 de degré soit 111/60 km = 1850 m soit avec un calcul plus précis 1 mille marin = 1M = 2.6370/360.60 km = 1852 m.

 2. La structure d'un océan

Le point que je souhaite vous voir retenir est l'extension importante en largeur de la dorsale qui ne se limite pas à quelques centaines des kilomètres de part et d'autre du rift (zone entrecoupée par des failles perpendiculaires à l'axe du rift) mais que la dorsale occupe tout l'espace entre les deux continents qu'elle sépare.

 

3. Nos connaissances du relief sous-marin sont récentes et incomplètes

Les documents fournis vous permettaient de voir que le relevé bathymétrique d'un fond situé à 5000 m de profondeur n'est pas chose aisée à partir d'un bateau en mouvement et que seul les systèmes de positionnement précis comme le GPS et bientôt Galileo ont permis d'obtenir une cartographie précise. La précision cependant est de 200 m pour les isobathes en profondeur et une centaine de mètres pour le repérage dans le plan géographique... ce qui n'a rien à voir avec ce que l'on a sur la terre ferme. Ce n'est pas qu'il reste encore de très nombreuses zones sous-marines à explorer mais bien que l'on n'en connaît que très peu et que les fonds sous-marins peuvent encore receler bien des surprises...

Pour la campagne de Kaïko, le point le plus spectaculaire au niveau de la zone de subduction Nord était l'entrée du mont Kashima DANS le plan de subduction après fracture parallèlement à ce plan. Une montagne de 2000 m de hauteur qui s'enfonce sous un arc volcanique, ce n'est pas une mince découverte.